POuDlArd SchoOL


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je n'aurais jamais du... [Lilou + autres si ils veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JylL Fox
Préfet De Gryffondor
Préfet De Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 903
Age : 26
statut (élève prof?...) : Préfète de GryffOndOr
Maison : GryffOndOr
année (seulement si vous êtes un élève) : Cinquième Année
Date d'inscription : 11/11/2005

Fiche sOrcier
Puissance:
800/1000  (800/1000)
vOtre Camp: Je ne sOuhaite pAs m’exprimer à ce SujeT
PrécisiOns persOnnage:

MessageSujet: Je n'aurais jamais du... [Lilou + autres si ils veulent]   Dim 17 Déc - 21:09

Il était tard, je ne me sentais pas trés bien et j'avais abandoné depuis pas mal de temps ma liasse de devoirs que j'étais en train de faire une heure auparavant.
Il pleuvait dehors, depuis presque une semaine la pluie n'avait cessé de tomber et ce temps me rendait de plus en plus triste voir même parfois de mauvaise humeur. Heureusement certaines personnes auxquelles je tennais beaucoup prennaient grand plaisir à parler et rire avec moi ce qui me rendais de meilleure forme et de meilleure humeur.
Mais aujourd'hui, ce soir, c'était différent. D'abord, je m'étais énervée durement sans aucune raison apparente. Mais cette haine soudaine m'avais value de casser un verre au diner sans même le toucher. Evidement, j'avais eu droit aux réprimendes de pas mal d'élèves et bien sur des professeurs qui se sont eux aussi montrés de mauvaise humeur. Le seul à n'avoir rien dit était encore et toujours le professeur dumbledore qui lui semblait plutôt inquiet.

Comme je le disais plus haut j'étais trés fatiguée. Tellement fatiguée que je me suis peu-à-peu assoupie sur le canapé de la salle commune qui m'appelait comme un rêve. Mais je n'aurais jamais dû m'endormir. Car une fois que j'ai ouvert les yeux je n'étais plus dans la salle commune mais dans un cimetière. Ce cimetière que je voyais quand même assez souvent mais qui avait pourtant cessé de hanter mes rêves durant les vacances.
Je n'aimais pas faire ce rêve, par ce que même si je savais qu'il n'étais pas réel, je sentais que les choses que je pouvais voir dedans elles risquaient de se produires.

ce soir là, je voyais trois personnes discuter ensembles de choses apparement top secrètes. Mais je ne voyais pas leurs visages je ne pouvais donc pas savoir de qui je rêvais ni même pourquoi. La seule chose que je pouvais savoir était qu'une des voix que j'entendais, une voix masculine, m'était familière et me donnais froid dans le dos.


- Vous pensez que cette fois le plan va marcher?
- Si vous faites correctement vôtre travail pour changer tout devrait fonctionner à merveille!
- Oui mais que fait-on d'elle?! Elle va encore nous mettre des batons dans les roues et je commence à en avoir plus que marre de devoirs jouer les anges!
- Et bien c'est simple. Il n'y a qu'une solution : La mort


ce mot a résonné longuement dans mon rêve, m'a donné mal aux tempes et a continué encore et encore...
Alors que les résonnements commencaient à s'arrêter peu à peu, l'endroit de mon rêve a changer. J'étais à présent à Poudlard dans la salle commune! Mais il y avait plus grave encore. Je n'étais pas moi. Ce n'était pas possible par ce que je me voyais dormir sur le canapé, la Jyll de mon rêve poussait des gémissements et semblait faire un cauchemard. je n'ais pas compris mais je savais au moins une chose : il fallait que je me réveille maintenant sinon je risquais de ne plus me réveiller!


* Réveilles toi Jyll c'est pas le moment de dormir réveilles toi! *

Mais Jyll restait profondément endormie et ne se réveillait pas. Moi, sans savoir qui j'étais ni même comment j'étais arrivé(e) ici, j'avançais dans sa direction. je ressentais un bonheur, un triomphe.
Alors que je m'approchais du corps je sortais discrètement et avec une grande joie, un couteau.
Et pour finir je me suis approché pour accomplir l'acte crutial sur la jeune fille encore endormie. Mais alors que je commançais à la couper


"NOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNN !"

je me suis réveillée. J'étais revenue dans la réalité mais je tremblais, je me sentais mal. Non sans difficultés, je me suis levée pour rejoindre le dortoir des filles mais en passant devant le mirroir de la salle, je n'ais pas pû me retenir de crier.
Mon poignet droit, ainsi que tout mon avant bras et mon bras saignaient abondemment. Comme si on avait essayer des les coupés...

_________________
.


BeauTifuL... But ... SavAge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wo0nderwall.skyblog.com/
Lilou Seen
élève à gryffondor
élève à gryffondor
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28
Date d'inscription : 22/10/2006

Fiche sOrcier
Puissance:
600/1000  (600/1000)
vOtre Camp: 3
PrécisiOns persOnnage:

MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du... [Lilou + autres si ils veulent]   Lun 18 Déc - 0:17

Depuis maintenant plusieurs jours, le temps étaient froid et la pluie ne cessait plus d’inonder le parce et le lac. Beaucoup d’élèves, mis à part Lilou, et de professeurs étaient d’humeur maussade, prêt sauter au cou de celui ou celle qui ferait quelque chose de travers.
Cette tension était presque palpable dans toutes les pièces du collège car en plus du temps, les travaux aussi pleuvaient, comme si les professeurs voulaient se venger de leur mécontentement sur leurs pauvres innocents élèves…

Pour échapper à ce climat, Lilou passait son temps à se promener dans le parc. Elle n’y rencontrait que peu de monde, et souvent ces personnes étaient pressées de rentrer au château, alors qu’elle, elle restait là, à profiter de la pluie et du calme. Bien sûr, elle recevait des coups d’oeils surpris et même parfois inquiets, et pourtant non, elle n’était pas folle…

Un soir, elle revint vers 21h25, elle avait encore passé la soirée sous la pluie avec un ami qui lui aussi appréciait les balades sous la pluie. Après l’avoir abandonné aux pieds des escaliers, elle avait foncé vers sa salle commune, laissant des traces humides derrière elle dans tout le couloir. Elle dut réveiller la grosse dame pour lui dire le mot de passe.


-« Jeune fille vous devriez être à l’intérieur depuis longtemps, maintenant… vous ne méritez pas que je vous ouvre… »
« Je vous en prie belle dame, votre bonté est bien trop grande pour laisser une jeune fille de griffondor dans le couloir alors qu’elle est trempée… »
-« Evidemment, si tu me prend par les sentiments… »

Après que la jeune fille lui ait dit le mot de passe, celle-ci la remercia chaudement en entrant dans la salle. Elle croyait que tout le monde dormait, aussi se fit elle discrète, elle enleva son pull, ses chaussures et ses chaussettes et se tordit les cheveux dans l’entrée en ne faisant pas le moindre bruit. Ensuite, elle ramassa ses affaires et allât jusqu’à la cheminée pour les déposer et ainsi les mettre sécher.
Alors qu’elle faisait ça, elle entendit un cri qui était tout proche, sa frayeur passée, elle se dirigea vers l’origine du cri et trouva Jyll avec les bras en sang. Elle la regarda un moment, trop surprise pour dire quoi que ce soit puis ses idées lui revinrent et elle se rapprocha d’elle.


« Bon, assied toi… on va empêcher le sang de couler… et ensuite je t’emmène à l’infirmerie… Accio sac ! »

Elle aida Jyll à s’asseoir sur une marche de l’escalier qui menait au dortoir, ou du moins l’y força un peu. Lorsque enfin son sac atterrit à ses pieds, Lilou avait fait un bandage de fortune, avec son pull mouillé, au bras de son amie. Elle sortit du sac quelques fioles, une aiguille, du fil et un bandage.

« Ne t’inquiète pas, j’ai déjà soigné des gens avant toi… »

Elle prit alors une fiole et en sortit un liquide bleu pâle de texture un peu épaisse et le laissa couler sur tout le bras de Jyll. LE produit aida le sang à légèrement coaguler, de façon à ce que Lilou puisse recoudre le bras de la préfète. Pendant tout son ouvrage, elle n’ouvrit pas la bouche et ne releva pas les yeux. Heureusement pour Jyll, son produit avait endormi son bras, sinon, elle aurait beaucoup souffert.
Après plus d’une heure de « couture », Lilou soupira et se frotta le front avec le dos de sa main, laissant une trace de sang sur celui-ci. Puis, elle mit un second liquide, ou plutôt une pâte orangée sur le bras de la jeune fille et lui fit un bandage serré.

Ensuite, elle se laissa retomber sur ses fesses, en face de Jyll, la regardant en silence. Elle était épuisée, avait froid, était trempée et se posait des questions. Mais, tout ça pourrait attendre, seules deux choses l'affectaient, elle se demandait comment et qui avait fait ça à la jeune fille, pourtant, elle ne lui poserait sans doute pas la question…


« Normalement, tu ne gardera même pas de cicatrice… Est-ce que ça va ? »

Lilou disait vrai, en plus, elle l’avait mieux soignée qu’elle ne l’aurait espéré. De plus, elle savait que certaines choses ne pouvaient être rendue publiques…

« Si tu ne veux pas montrer ça à l’infirmière, je peux te refaire des bandages jusqu’à ce que tu n’aies plus rien… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JylL Fox
Préfet De Gryffondor
Préfet De Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 903
Age : 26
statut (élève prof?...) : Préfète de GryffOndOr
Maison : GryffOndOr
année (seulement si vous êtes un élève) : Cinquième Année
Date d'inscription : 11/11/2005

Fiche sOrcier
Puissance:
800/1000  (800/1000)
vOtre Camp: Je ne sOuhaite pAs m’exprimer à ce SujeT
PrécisiOns persOnnage:

MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du... [Lilou + autres si ils veulent]   Lun 18 Déc - 12:29

Je me sentais mal, je me sentais trés fiévreuse mais aussi en colère. Mais je vennais de comprendre. Cette colère, ce n'était pas la mienne...
Au moment ou je pensais craquer, au moment ou je commençais à retomber dans le sommeil pour ne plus en sortir, Lilou est arrivée.
Elle m'a demandé de me calmer pour me recoudre ce qu'elle a fait divinement bien car je n'ais rien senti. Mais je me sentais toujours aussi mal.
A la fin de sa "couture", elle m'a demandé si elle voulais que nous allions à l'infirmerie mais j'ais reffusé.
Il fallait que je vois le professeur Dumbledore dessuite c'était à lui qu'il fallait que je parle et c'est aussi à lui qu'il fallait que j'explique ce que je vennais de voir!
J'ai donc trouvé la force d'expliquer la chose à Lilou bien que je fus obligée de marquer des pauses pour reprendre mon souffle


" Lilou merci, merci de m'avoir trouvée! Mais il ne me faut pas aller à l'infirmerie il me faut voir le professeur Dumbledore et dessuite c'est trés important... je sais que j'ais l'air un peu folle comme ça mais cette blessure je ne me la suis pas faite toute seule!"

je marquais une pause. En fait si c'était moi qui me l'étais faite mais je n'étais pas moi j'étais quelqu'un d'autre et il fallait que je trouve qui. Mais en attendant je ne pouvais pas raconter à Lilou que j'avais fait un rêve bizzard et que j'en était sortie avec ça! Il fallait que je lui dise mais n'ayant pas la force de racompter des choses deux fois j'attendrais que nous soyons en face du professeur pour tout dire

" Ecoutes, je ne sais pas comment ni pourquoi mais je sais qu'il va se produire quelque chose d'affreux dans trés peu de temps et je sais... bref ce que je sais n'a pas d'importance mais il faut que je parle au professeur s'il te plais! Et si ce n'est pas trop te demander je voudrais que tu viennes aussi par ce que tu as le droit de le savoir. C'est toi qui étais avec moi alors tu sais ce qu'il c'est passé aprés. Il ne manquera plus que je racompte ce qui c'est passé avant..."

je l'ais regardée fixement. Mes mains tremblaient encore mais la fièvre semblait tombait ce qui ne me rendais pas plus heureuse pour autant mais au moins m'aidais à réfléchir sans difficultés ou bien alors avec un tout petit peu de mal

" S'il te plais... "

_________________
.


BeauTifuL... But ... SavAge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wo0nderwall.skyblog.com/
Lilou Seen
élève à gryffondor
élève à gryffondor
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28
Date d'inscription : 22/10/2006

Fiche sOrcier
Puissance:
600/1000  (600/1000)
vOtre Camp: 3
PrécisiOns persOnnage:

MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du... [Lilou + autres si ils veulent]   Lun 18 Déc - 17:28

Comme Lilou s’en était doutée, Jyll ne voulu pas aller à l’infirmerie. Pourtant, l’état de la jeune fille en aurait inquiété plus d’un car elle semblait fiévreuse et même mal. Aussi, lorsqu’elle ouvrit la bouche pour parler, Lilou resta silencieuse car dans un état pareil, elle se doutait bien que ce ne devait pas être facile de parler.

Jyll la remercia chaleureusement alors qu’en réalité, il n’y avait aucune raison. D’ailleurs, sur le visage de la petite rousse, on pouvait y lire qu’il ne fallait pas la remercier et que c’était normal de s’entre aider. Bien sûr, la jeune fille ne percevait pas encore l’étendue du problème de Jyll, pour elle, il s’agissait d’une blessure grave, certes, mais juste d’une blessure.
Lorsque celle-ci lui dit que ce n’était pas elle qui s’était infligée ça, Lilou eut un léger sourire soulagé car elle n’aurait pas aimé apprendre que la préfète avait des tendances suicidaires…

En l’entendant lui dire qu’elle voulait aller voir Dumbledore, ilou fronça des sourcils, se demandant quelle raison pouvait bien pousser son amie à aller voir le directeur et pas l’infirmière. Etait-ce un élève qui lui avait fait ça ? Si c’était le cas, il y avait de quoi s’inquiéter… Alors qu’elle s’apprêtait à dire quelques chose, Jyll recommença à parler, Lilou s’abstint de dire quoi que ce soit, en attendant d’entendre ce que son amie voulait lui dire.


« Très bien, de toute façon je te fais confiance… Je sais que tu ne raconterais pas des choses pareilles pour le plaisir… »

Liou se releva et aida Jyll à faire de même. Elle lui sourit pour essayer de lui donner un peu de courage et lui dit :

« Très bien… tu es prête ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais du... [Lilou + autres si ils veulent]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'aurais jamais du... [Lilou + autres si ils veulent]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " N'oublies jamais que les autres ne sont pas toi, qu'ils sont différents, pire. ♪♫ " Tigrou & Plumy
» Vous croyez que j'aurais jamais mis ma présentation, EH BEN NON JE L'AI FAIT, LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT || Kit
» Si tu vis 100 ans, j'espère bien vivre 100 ans moins un jour, comme ça, je n'aurais jamais à vivre sans toi. [PV FLY]
» (M) Will Higginson -> T'aurais jamais dû partir sans te retourner...
» Je n'aurais jamais du venir ici...[PV Antalpy S. Khan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POuDlArd SchoOL :: Hors RPG :: Le cOmmencement :: Dans Le Passé :: Dernier étage-
Sauter vers: